Grossesse – Premier Trimestre

grossesse-test-enceinte-fausse-couche-pregnant

 

Bonjour à toutes (et tous?)!

Après une looooongue absence de 2 mois sur mon blog, je suis ravie de vous retrouver ici!

Vous aurez deviné dans le titre de l’article la raison de mon absence. Eeeeh oui je suis enceinte. Ce petit miracle nous rempli de joie et j’avais envie de partager avec vous cette grande aventure.

J’ai l’intention de vous expliquer mon parcours personnel dans le vécu de cette nouvelle étape de ma vie, mas j’ai surtout envie de partager avec vous des bons plans trouvés sur la toile ou même les réponses aux questions que je me suis posée moi-même (vivant cette expérience pour la 1ère fois). Je serais aussi ravie que vous partagiez en commentaires votre propre expérience et vos bons plans.

Je vous préviens d’ors et déjà que cet article risque d’être un petit peu long étant donné que c’est le premier et qu’il faut que je vous explique « tout ». Mais je vais essayer de vous simplifier la lecture 😉

  • Le commencement

Tout à commencé  Noël (2015), avec Chéri nous avons décidé que nous étions prêts à fonder une famille. Ni une ni deux, je tombe enceinte. Danse de la joie et tout le tralala. Mon 1er réflexe a été de prendre RDV avec ma gynéco et d’attendre impatiemment de « voir le bébé ». J’ai eu mon RDV lorsque j’étais donc enceinte de 4SA (semaines d’aménorrhée). La gynéco me fait une échographie endo-vaginale, elle voit le « sac » mais grossesse trop précoce pour y voir autre chose. Elle me donne donc RDV 2 semaines plus tard (donc 6SA). Là elle voit que le « sac » a grandit, on aperçoit un embryon mais pas d’activité cardiaque. Pas vraiment inquiète, la gynéco nous explique que son échographe est vieux et qu’il arrive qu’elle ne perçoive pas le cœur. Elle nous oriente donc vers sa collègue avec qui elle travaille pour toutes les échographies de contrôle au cours de la grossesse. RDV fixé 2 semaines plus tard (elle nous a dit que ça permettrait de voir plus de choses).

  • La fausse couche

Nous allons donc à ce RDV pleins d’espoir, mais malheureusement, pas d’activité cardiaque non plus. J’ai donc du prendre du Cytotec pour évacuer l’embryon ne l’ayant pas évacué naturellement. 6 heures après la prise des comprimés, et quelques contractions bien douloureuses plus tard, le « problème » était réglé. Ce fut évidemment difficile, mais j’avais hâte de retenter l’aventure. 60 jours plus tard, n’ayant toujours pas mon retour de couche, je vois ma gynéco qui me met sous Duphaston pendant 10 jours. Ensuite, un cycle est passé et je suis à nouveau tombée enceinte (mi-juin).

  • Nouvelle grossesse

A nouveau beaucoup de joies et de bonheur, même si cette fois nous restions plus sur la réserve. Parce que là je vous ai relaté les faits sans vraiment rentré dans le détail de nos émotions et coup de bleus / déprime /angoisses…

Je reprends RDV chez la gynéco et ne parle à personne de cette grossesse (à part à Chéri évidemment). Le RDV est pris à 6SA pour être sûr de mieux y voir. Et là premier soulagement: le cœur bat. On est heureux, il n’y a pas d’autres mots mais notre joie est tout de même parsemée de stress et d’angoisse car nous savons que la partie est loin d’être gagnée.

Nouveaux RDV chez la gynéco à 8SA, tout se déroule normalement, on souffle un peu. Mais le lendemain matin, j’ai des saignements. J’appelle ma gynéco qui me met au repos strict 48h et me prescrit un traitement par ovule de Progestan jusqu’à la fin de la grossesse.

Contrôle échographique 1 semaine plus tard: tout va bien bébé est toujours là et son petit cœur bat bien.

3 semaines plus tard, nous avons l’écho des 12 semaines qui nous rassure car nous savons que le risque de fausse-couche n’existe presque plus à ce stade. Tout allant bien lors de l’examen, nous pouvons enfin l’annoncer à nos amis et familles. Grands moments d’émotions…

  • Mes symptômes du 1er trimestre

Lors de ce premier trimestre, il n’y a pas eu que les saignements. J’ai aussi vécu ce que vivent la majorité des femmes enceintes: les nausées, les envies « bizarres », et surtout la fatigue intense. Il m’est arrivé de dormir jusqu’à 18h sur 24! J’ai aussi fait quelques malaises (sans aller jusqu’à l’évanouissement) à cause de la chaleur ou juste en me levant trop vite.

Évidemment ce ne fut une partie de plaisir pour personne, ni pour moi ni pour Chéri qui était en première ligne lors de mes sautes d’humeur.

Ensuite il y à eu un moment de déprime: j’avais envie de rien, tout ce qui me passionne ne m’intéressait plus (d’où l’absence prolongée du blog) et une sensation d’être l’ombre de moi-même.

Heureusement, cela est temporaire, une fois le premier trimestre terminé, tous ces symptômes se dissipent (plus ou moins) et on peut reprendre une vie « normale ».

  • Et aujourd’hui on en est où?

Je suis actuellement enceinte de 14SA +2, je me sens bien mis à part quelques tiraillements dans le bas du ventre si je fais un effort trop intense. Je suis à nouveau en arrêt de travail, car le médecin du travail m’a déclaré « inapte temporairement » car je suis infirmière en maison de retraite et que la charge de travail est telle qu’il préfère ne pas prendre de risque (aux vues de mon antécédent de fausse couche et des saignements lors du début de grossesse). Je suis arrêtée jusqu’à mon prochain RDV avec la gynéco (visite du 4ème mois dans 3 semaines).

 

Si j’ai voulu vous raconter tout ça c’est bien-sur pour partager mon expérience avec celles qui ont traversé ou sont en train de vivre tout ça, mais aussi pour garder une trace de cette folle aventure, de ce nouveau chapitre de notre vie.

J’espère que cela vous a plus car c’est très différent du type d’article que je publie habituellement. N’hésitez pas à réagir ou poser des questions en commentaire, je me ferais un plaisir de vous répondre 🙂

Bisous, bisous.

B.

3 Commentaires

Ajoutez les vôtres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *