La diversification alimentaire

Si vous me suivez sur Instagram, vous avez dû voir de nombreuses story où je préparais-amoureusement- les petits pots d’Auguste.

Certaines m’ont même envoyé des messages privés pour savoir comment je m’organisais, par quel fruit ou légume j’avais commencé  etc.

Je me suis donc dis, qu’un article ici pourrait en intéresser certaines.

Je tiens tout de même à préciser que je ne suis ni pédiatre ni nutritionniste ni quelqu’autre métier ayant la capacité de donner un avis professionnel. Je suis juste une maman qui essaie de faire de son mieux avec ses convictions (fondées ou non). 

Quand commencer?

J’ai commencé la diversification lorsque j’ai eu le feu vert de ma pédiatre mais aussi -et surtout- lorsque jai remarqué que mon fils en avait envie. Auguste étant un bébé très curieux, il nous observait manger ou boire. Des fois, il m’arrivait d’approcher un verre ou un fruit de sa bouche et il ouvrait la bouche. Au RDV des 4 mois, la pédiatre nous a demandé s’il montrait des signes d’envie d’aliments solides. La réponse étant positive, elle nous a donné une feuille avec toutes les recommandations pour bien commencer la diversification. Globalement ça disait de commencer par un goût unique (1 légume à la fois et sur 2 où 3 jours car les 1ères grimaces sont plus liées à la surprise de la texture qu’au goût). Donc introduction des légumes pendant 15 jours environ puis ensuite les fruits. D’abord les légumes car si on introduit les fruits trop tôt, le sucré étant plus apprécié par bébé il risque de refuser de manger les légumes ensuite.

Quelle quantité et par quoi commencer?

Au tout début, l’introduction des légumes ne remplace pas le biberon de lait, on commence généralement par l’équivalent de 30gr (on retire donc 30ml de lait au biberon). Pour ne pas gâcher, je me servais de bacs à glaçons pour stocker et congeler le supplément de purée (dans un bac classique rectangulaire, 30gr = 2 glaçons environ).

J’ai commencé par la carotte. C’est le 1er légume donné généralement car c’est assez sucré et apprécié des bébés. Auguste a adoré (comme tout ce qu’il a goûté jusqu’à présent quasiment).

Ensuite ça a été courgette, puis poireaux. Le poireaux était un « pari » risqué car plutôt fort en goût, mais aimant ça moi-même je me suis dit que ça le ferait.

15 jours plus tard j’ai fait goûté à Auguste les fruits: pomme puis banane puis poire.

Les quantités ont petit à petit augmentées. Au bout d’un mois je donnais environ 90gr de purée + 150ml de biberon le midi et 60gr de compote + 150ml de biberon au goûter.

Là aussi c’était un conseil de la pédiatre: une fois les fruits ET les légumes introduits, plutôt les donner sur 2 repas différents pour que les légumes soient bien acceptés.

Quels fruits ou légumes sont interdit?

Selon les directives de ma pédiatre, aucune interdiction!

Alors je précise que pour avoir partagé mon expérience avec d’autres mamans, il y a autant de directives que de pédiatres! Donc faites comme vous le sentez vous, selon ce que votre pédiatre vous dit, selon votre ressenti ou vos convictions.

Personnellement j’ai attendu qu’Auguste ait 7 mois et demi pour introduire la pomme de terre. J’aurai pu lui en donner plus tôt (c’est un bon liant pour certaines purées qui n’ont pas tendance à être lisse selon le légume cuisiné) mais j’ai préféré attendre autant de temps. Et honnêtement je ne sais pas trop pourquoi. C’était encré au fond de moi: la pomme de terre ça sera plus tard (je n’avais pas de date en tête, juste quand je serais prête).

J’ai aussi évité les fruits « exotiques », pourtant c’est écrit noir sur blanc sur la feuille de recommandations de ma pediatre: tous les fruits peuvent être introduit même les fruits exotiques.

Mais une fois de plus un peu « peur » des allergies ou quio fasse de l’urticaire…

Et après ?

Au rendez-vous des 6 mois chez la pédiatre, elle nous a dit qu’on pouvait arrêter les biberons le midi et au goûter: le matin c’était biberon de 210ml + céréales, le midi 140gr de purée +20gr de protéines (=environ 2 cuillères à café une fois mixé) + une compote 140gr, au goûter une compote 140gr + un yaourt lacté spécial bébé et au dîner un biberon 210ml.

Au niveau des protéines j’ai commencé par du boeuf puis poisson puis oeuf dur (1/4). Ça se sent légèrement dans la purée mais certaines associations sont plutôt bonnes (je me fie à ce que j’aime par exemple saumon / épinards j’adore ça et du coup Auguste a l’air d’apprécier aussi 😊).

Que faire en cas de constipation?

Qui dit diversification dit modification du transit (et de l’odeur 😁).

Auguste n’a jamais été constipé jusqu’au jour où il a mangé 3 jours d’affilé de la puree de carotte. Jai donc cherché quels aliments privilégier ou éviter lorsque bébé est constipé.

ce qu’il faut privilégier en cas de constipation ce sont tous les légumes verts et les pruneaux (ces derniers sont particulièrement efficace). Vous pouvez aussi rajouter le l’eau Hépar dans les biberons (personnellement je fais moitié moitié avec l’eau habituelle). Les pruneaux sont aussi super rapide a agir.

ce qu’il faut éviter ce sont les carottes, les pommes, les bananes,  la patate douce et autre féculents.

De quel matériel a-t-on besoin?

J’utilise le Babycook  (en ce moment profitez du black friday pour l’avoir à 65euros au lieu de 90) et j’en suis ravie. Il n’a qu’un bouton donc relativement facile d’utilisation. Les accessoires fournis sont pratiques et indispensables (pour éviter de se brûler). L’intensité du « mixage » étant géré manuellement (on maintient le bouton tant qu’on n’a pas atteint la texture désirée) c’est assez rapide. Le gros plus est que tout va au lave-vaisselle (sauf le socle mais ça ne se salit pas réellement). Il est assez petit et mignon donc ne prend pas trop de place sur le plan de travail.

Mais si vous avez un cuiseur vapeur ou une cocotte minute, il vous suffira ensuite de broyer les fruits et légumes pour les transformer en purée ou compote 😉

Pour stocker mes préparations j’ai opté pour les pots de la marque Avent car ils sont gradués, empilables et le bouchon se visse. Ils passent au micro-ondes et au lave-vaisselle.

Voilà j’espère que ce nouvel article aidera certaines d’entre vous. Et dites moi si ça vous dit que je partage ici des recettes 😉

Bisous, bisous.

B.

1 Commentaire

Ajoutez les vôtres
  1. 1
    Ségolenn

    Merci pour toutes ces idées que l’on peut piocher 🙂
    C’est aussi toujours intéressant de voir comment d’autres mamans passent à la diversification, parfois on s’y perds avec toutes les recommandations que l’on nous donne !
    Ton post et nos échanges en privés m’ont bcp aidés 😉
    Aïden -du même âge – mange de mieux en mieux les purées mais rarement plus de 50gr et impossible de retirer le bibi de lait encore.
    Les compotes il les prends plus volontiers.
    Pour ce qui est des céréales : impossible il refuse !
    A chaque enfant sa recette 🙂
    Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *