Organisation de ma table à langer

Quand on devient maman, l’organisation est une question de vie ou de mort

Bon, j’exagère peut-être un peu… Mais il est clair que l’on gagne un temps précieux quand on est bien organisé. Je ne prétends pas être là mieux organisée mais si certaines des petites astuces que j’ai peuvent aider c’est avec plaisir que je les partage avec vous. 

Avant d’accoucher, j’avais (comme beaucoup je suppose) bien rangé et organisé la chambre de bébé. Il m’arrivait de m’asseoir dans le fauteuil prévu pour l’allaitement et de m’imaginer évoluer avec bébé dans cette pièce.  Et une fois revenue de la maternité avec réellement mon fils dans les bras, je dois avouer qu’il a fallut que je réorganise quelques petites choses.

Étant mon 1er enfant, j’ai dû tout apprendre (et j’en apprends encore tous les jours). Je n’avais pas vraiment d’idée des produits nécessaires ou non. J’ai fait comme beaucoup de futures mamans, j’ai acheté à la fin de la grossesse des produits en gros volume sans même savoir si cela serait utile…

Alors je vais essayer de vous faire un point sur mes indispensables et sur mon organisation.

Tout d’abord, ma table à langer vient de chez ikea. C’est la moins cher que j’ai pu trouver sur le marché et j’en suis très contente car je n’aimais pas les tables à langer/commode avec le plan à langer dépassant  (non amovible). J’ai choisi de la placer à côté d’une commode. De cette façon chaque meuble garde sa fonction de base. Sur ma table à langer il va y avoir uniquement le matelas où je change mon fils. En dessous, je stock ce qui est nécessaire pour changer bébé: serviettes, housse de matelas, stock de couches / cotons / compresses / sérum physiologique / savon et sorties de bain.

Sur la commode, à portée de main, 3 panières avec:

– les couches

– les compresses, cotons, huile d’amande douce, liniment et savon sans rinçage

– le sérum physiologique, le thermomètre et la lime à ongles.

C’est ma belle mère qui m’a cousu ces panières et du fait des différentes tailles elles sont parfaites pour que chaque chose ait sa place. Il y a aussi un compartiment ou je range le stock de sac pour la poubelle. La plus petite corbeille grise et blanche à étoile vient de chez H&M Home. 

Sur conseil de ma sage-femme, j’essaye d’utiliser le moins possible les produits sans rinçage. Du coup, quand je vais changer Auguste je passe d’abord par la salle de bain où je mouille 2 grands cotons avec de l’eau chaude (ça refroidi le temps que je l’installe et le déshabille). Pour ne pas gaspiller ce savon sans rinçage, je m’en sert pour me nettoyer les mains en cas de salissure lors du change (parce que si je dois habiller Auguste avec les mains sales, on est d’accord que c’est cracra et qu’il y a un gros risque de salir les habits; et je ne peux pas le laisser nu dans le froids pour aller me laver les mains…) Bref vous avez compris le principe je crois.

Pour le liniment, je m’en suis beaucoup servi lorsque la peau d’Auguste pelait en sortant de la maternité (je lui en passait sur tout le corps pour « hydrater »). Aujourd’hui,  je m’en sert lorsque la couche est tellement pleine que les 2 cotons imbibés d’eau n’ont pas suffit.

Dans le 1er tiroir de la commode se trouvent tous les habits correspondant à  la taille que porte actuellement Auguste. Les plus grandes tailles sont dans l’armoire  (pas besoin de les avoir sous la main). Les body sont accessibles au plus prêt de moi et ce qui est moins « urgent » est à gauche du tiroir (plus éloigné de moi). Ainsi, lors d’un change, s’il faut changer le body qui est taché, je n’ai pas besoin de m’éloigner.

Donc à ma gauche j’ai tout ce qui est « propre » et prêt à être utilisé. Et sur ma droite j’ai la poubelle (étant droitière cette plus simple d’avoir la poubelle de ce côté là). C’est une organisation que j’ai appris en stage quand j’étais étudiante infirmière: propre-> soin -> sale. Le but est d’éviter de repasser au dessus du propre avec du sale.

Comme vous pouvez  aussi le voir sur les photos, j’utilise des serviettes de toilettes de petite taille (50×70)  sur le matelas à langer. Une fois de plus, cette pour le côté pratoque: on a toujours des serviettes en stock dans les placard donc si on la salie c’est plus simple à remplacer qu’une housse de matelas qu’on a pas en 10 exemplaires ( en attendant la prochaine lessive).

Voilà les quelques astuces que j’ai trouvé pour m’organiser au quotidien avec Auguste.

Si ce genre d’article sur mon quotidien de maman vous plaît n’hésitez pas à me le dire et je me ferai un plaisir de vous en faire d’autre. D’ailleurs si vous avez des envies d’article en particulier dites le moi.

Bisous, bisous.

B.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *